Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 23:10

... D'UN SEUL PLAN SEQUENCE :

Clive Owen. United International Pictures (UIP)

celui dans Les Fils de l'homme

Un quart d'heure de plan séquence, caméra à l'épaule, dans un Londres en pleine guerre civile : c'est tout bonnement somptueux.


... D'UN SEUL PLAN TOUT COURT :

celui de la mort de Roy dans Blade Runner

Un grand moment d'émotion, où toute la philosophie du film se délivre. Ridley Scott ne manque d'ailleurs pas de magnifier le moment par les effets de lumières, amplifiées par la pluie. Rutger Hauer dans son plus beau rôle, dans toute sa dimension. Un moment en véritable apesanteur...


...D'UN SEUL CHOC PLASTIQUE EN COULEURS :

Millennium Mambo

Taipei la nuit, les boîtes, les chambres pleines de lampes diverses. Hou Hsiao Hsien se livre à un remarquable jeu d'artifices colorés pour mettre en scène la belle Shu Qi, choc plastique à elle seule. Un grand moment d'esthétisme, et tout simplement de cinéma.


... D'UN SEUL CHOC PLASTIQUE EN NOIR ET BLANC :

Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr

La Liste de Schindler

Ce n'est peut-être pas le genre de réponse qui était attendu à cette question, j'entends que c'était sûrement un vieux film du début du siècle dernier qui était espéré ici, mais qu'importe ! C'est vrai que le noir et blanc est un exercice photographique très difficile et qui peut sembler totalement dépassé aujourd'hui. Pourtant, cette Liste de Schindler de l'ami Spielberg montre toute la subtilité que l'on peut tirer de cette manière de faire. Feutré, élégant, ambigu... Le noir et blanc est chez Spielberg une façon de présenter le monde sous un autre prisme, l'exposer à un autre regard... Ici, c'est mission réussie, puisque partant d'un thème très classique face auquel on se risque très peu d'écart, cette Liste parvient à en tirer un message beaucoup plus riche de sens qu'il n'aurait pu en être, et nul doute que le traitement photographique accompagne ici cette démarche subtile du début jusqu'à la fin.


... D'UN SEUL CHOC TOUT COURT :

Tokyo Fist

je crois que c'est le film pour lequel le qualificatif « choc » prend toute sa dimension. Eprouvant au possible, ce film de Shinya Tsukamoto n'en reste pas moins un film qui génère une attraction peu commune. C'est aussi pour cela que je cite celui-ci car, si un Takashi Miike peut parfois aller plus loin dans l'épreuve, lui ne parvient pas à susciter cette ambiguïté qu'ont les films de Tsukamoto. Leur impact est donc moins fort...


... D'UN SEUL ARTISTE SOUS-ESTIME :

Clint Mansell

Il se fait piller dans une bande-annonce sur deux, que ce soit par le Seigneur des anneaux ou plus récemment par Babylon A.D., mais personne ne connait son nom. Clint Mansell est un compositeur britannique essentiellement connu pour son travail avec Darren Aronofsky. Si sa composition pour Requiem for a Dream est la plus célèbre, c'est surtout celle qu'il a fait pour The Fountain que je trouve particulièrement aboutie.


... D'UN SEUL ARTISTE SURESTIME :

Olivier Assayas (réalisateur). ARP Sélection

Olivier Assayas

Qu'on prenne le temps un instant de regarder ses films avec son cœur plutôt qu'avec les entraves intellectuelles que font peser sur nous l'académie française du cinéma, et on comprendra alors toute la vacuité de ce réalisateur.


...D'UN SEUL TRAUMATISME :

Les Aventures de Chatran

Je ne saurais l'expliquer, mais ce film – vu très petit – a suscité chez moi un véritable torrent de larmes dont je ne me suis jamais remis. Si quelqu'un sait comment je peux soigner ça...



... D'UN SEUL GACHIS :

Pi

Le principe évoqué au départ est exceptionnel, mais comment souvent par la suite, Aronofsky va totalement vrillé sa démarche et sa réflexion par l'arrivée inopportune d'apports mythologico-religieux de forts mauvais goût. Un beau gâchis que ce Pi.


... D'UNE SEULE DECOUVERTE RECENTE :

Haut et Court

Samuel Benchetrit

Avant son J'ai toujours rêvé d'être un gangster , Benchetrit n'était pour moi qu'un nom sans visage qui ne m'évoquait rien du tout. Preuve en est, lorsque j'ai même été contraint de modifier les quelques lignes que j'avais primitivement écrit pour lui dans cet article car je lui attribuais carrément par erreur la réalisation du Convoyeur, film auquel il est pourtant totalement étranger. C'est vous dire ! (Merci à toi, DanielOceanAndCo de m'avoir notifier cette bourde !) Mais en tout cas, maintenant, nul doute que c'est un réalisateur que je vais observer du coin de ma lorgnette...

.

...Désir d'autres avis ?

Peut-être la lecture de ce petit questionnaire, ma foi fort sympathique, aura été une forme suffisament originale pour vous faire découvrir un cinéma qui m'est cher et qui - forcément - mérite à mes yeux le détour. Mais l'intérêt qu'ont aussi ces questionnaires qui tournent sur Allociné, c'est bien sûr de s'en servir pour faire des comparatifs entre les cinéphiles qui peuplent la blogosphère. Voici donc quelques liens vers d'autres fameux membres d'Allociné pour ceux qui veulent continuer l'aventure...

                                                                

                 Diane Selwyn                                Pulp-pL                                 Audrey Horne                Nostalgic-du-cool                  



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Nouveau Cinéphile 19/02/2015 18:13

Et si tu ne devais retenir qu'une seule scène de bataille épique?

Ou un seul personnage?

Startouffe 05/09/2008 21:18

La remarque qui fait plaisir !"Sinon j'ai beaucoup apprécié les petites explications que tu donnes pour justifier tes choix cela ne les rend que plus éloquents, j'aurais voulu penser à Whitaker et Bankolé dans la rencontre des acteurs..."

Rien que pour cette phrase : mille mercis !!!! Un ami fidèle que je ne citerai pas (d'ailleurs, salut à toi Nodar3!!!) m'avait un peu blasé en disant qu'il avait survolé l'article en disant qu'il n'en voyait pas vraiment l'intérêt. Le bougre étant animé d'une infinie gentillesse et d'arguments sensés, j'avais fini par me demander si mon écart vers ce genre d'article n'allait pas pervertir la démarche générale de mon blog...

Que tu me dises que mes choix ainsi que mes commentaires suscitent de la curiosité pour certains, et imposent des évidences parmi des films pourtant peu connu pour d'autres, alors je me dis que la mission de cet article est réussi pour au moins un certain type de lecteurs.

P.S. Je n'ai mis initialement que 4 liens vers d'autres réponses à se questionnaire. N'hésitez pas à en rajouter si vous en connaissez d'autres !!!

Nostalgic du cool 02/09/2008 01:12

Et bien ce questionnaire aura vraiment circulé partout, je l'ai encore refait récemment en essayant de ne donner que des réponses asiatiques et je dois avouer que je regretterais presque de t'avoir lu cher Startouffe tant à chaque fois que tu as évoqué le cinéma asiatique j'ai eu l'impression au moment de répondre que tu avais lu mes pensées. Que ce soit la mort de Kato dans Aniki l'amour entre Kitano et sa femme dans Hana-Bi le générique de Paprika, la beauté de Millenium Mambo (et de Shu Qi !) ou le choc Tokyo Fist l'envie de te voler tes réponses a été violente !
Sinon j'ai beaucoup apprécié les petites explications que tu donnes pour justifier tes choix cela ne les rend que plus éloquents, j'aurais voulu penser à Whitaker et Bankolé dans la rencontre des acteurs...

Startouffe 15/08/2008 12:18

Mea CulpaDésolé pour ce cher Convoyeur. Je corrigerai ça dès que possible...

DanielOceanAndCo 15/08/2008 09:12

PS : Samuel Benchetrit a quoi à voir avec "Le Convoyeur" de Nicolas Boukhrief??

DanielOceanAndCo 15/08/2008 00:29

Sympa le questionnaire. Je suis en train de préparer le mien. D'ailleurs je te mets au défi de trouver mes réponses hihi

Présentation

  • : Le blog de l'homme-grenouille
  • Le blog de l'homme-grenouille
  • : Exilé d'Allociné mais la motivation reste intacte ! Par ce blog j'entends simplement faire valoir notre droit à la libre-expression. Or, en terme d'expression, celle qui est la plus légitime est celle des passions. Moi, je suis passionné de cinéma, et je vous propose ici mon modeste point de vue sur le septième art, en toute modestie et sincérité, loin de la "bien-pensance" mondaine. Puisque ce blog se veut libre, alors lisez librement et commentez librement. Ce blog est à vous...
  • Contact

Recherche